SNA : une nouvelle agglo, CESE : une nouvelle ambition

3 Jan 2017Éditos

Le CESE, légalement le Conseil de Développement de la Communauté d’Agglomération des Portes de l’Eure va devenir en janvier 2017 le Conseil de Développement de la nouvelle agglomération appelée « Seine Normandie Agglomération » qui regroupe 69 communes pour 86 000 habitants (carte en photo). Le Conseil de Développement de SNA conservera le nom de CESE de Seine Normandie Agglomération.

Intervenu en 2014, le changement du nom de Conseil de Développement en Conseil Economique, Social et Environnemental des portes de l’Eure traduit la volonté des nouveaux élus d’instituer un espace privilégié d’écoute et de veille pour saisir les évolutions sociétales et les dynamiques citoyennes, dans le but de faire de la politique autrement, d’être davantage à l’écoute de la société civile, de renouer la confiance entre les élus de la démocratie représentative et les citoyens.

Cette forme nouvelle de démocratie participative permet, d’une part d’enrichir le processus de préparation des décisions afin de mettre en place des politiques publiques plus efficientes, d’autre part de contribuer à mieux faire comprendre ces politiques aux habitants. A ce titre le CESE des Portes de l’Eure est l’un des maillons de la formation à la citoyenneté sur le territoire.

Cet exercice est un enjeu démocratique majeur pour renforcer la cohésion sociale.

En 2015 et 2016, le CESE, du fait de la diversité des compétences et des expériences qu’il regroupe, a montré sa capacité à conduire des projets complexes : l’étude sur l’intérêt d’une fusion entre les communes de Saint-Marcel et de Vernon et le diagnostic partagé du territoire sur le périmètre de Seine Normandie Agglomération. Ce diagnostic est téléchargeable sur ce site dans sa version complète, une version papier condensée peut être transmise sur demande. Les conclusions sont en cours de restitution aux associations, aux habitants et aux élus, dans un cycle de réunions qui s’étendra jusque sur le premier trimestre 2017, sur tout le territoire de SNA.

Le Diagnostic partagé se poursuivra en 2017 par l’écriture du « Projet de Territoire » de SNA. Dans son discours du 22 décembre aux élus et aux acteurs locaux, le président de la région Normandie, Hervé Morin, qui souhaite « remettre à plat en 2017 » la contractualisation avec la région, a demandé à nos élus de s’engager dans l’écriture de Projets de Territoires ambitieux, précisant que la dimension nouvelle de la région Normandie conjuguée aux nouveaux périmètres de nos territoires devraient faire émerger de nouveaux enjeux qui devront donner lieu à de nouveaux Projets. Dans cette optique, la reconduction des contrats d’agglomérations signés avec l’ancienne région Haute-Normandie n’est pas de mise, il s’agit bien d’élaborer de nouveaux contrats entre région, département et nouveaux territoires.

La démarche engagée par le CESE permettra à SNA d’être au rendez vous fixé par le président de Région. Les 160 pistes pour l’action issues du Diagnostic partagé du territoire vont, pour nombre d’entres elles, être transformées en projets concrets. Ces projets seront soit publics, éligibles au futur contrat d’agglomération, soit à financer en partenariat public/privé, soit des projets privés entrepreneuriaux ou associatifs réalisables sur les cinq ans à venir. Ceux pour lesquels les financements ne seront pas réunis permettront de constituer le capital de projets de SNA dans lequel l’agglo pourra puiser pour répondre rapidement aux différents appels à projets lancés à tous niveaux. Pour ce faire, le CESE se doit d’impliquer un nombre croissant d’acteurs économiques et sociaux dans l’élaboration puis la conduite du projet de territoire afin de faire émerger des porteurs de projets privés et associatifs, complémentaires des projets portés par la collectivité elle même.

La naissance d’un nouveau territoire constitue une formidable occasion de mobiliser nos talents locaux, souvent méconnus, et nos énergies. Mais au-delà, l’épaisseur des enjeux que nous allons devoir affronter et la masse des actions que nous allons devoir conduire exigent l’engagement du plus grand nombre. Le message du CESE est clair, « N’attendez plus que les projets viennent d’en haut, prenez l’initiative en devenant porteurs de projets vous-même ».

Nous vous invitons tous, citoyens, élus, acteurs économiques, acteurs associatifs, artistes, experts, à faire converger vos talents pour écrire ensemble cette nouvelle partition.

Nous n’avons rien à perdre à expérimenter mais tout à gagner à devenir un territoire laboratoire du développement local.

Fluicity Vernon, l'appli citoyenne

fluicity-accueil

Newsletter

Abonnez-vous dès aujourd'hui

Pin It on Pinterest

Share This